Bonheur et bien-être

Les langages de l’amour

14 février 2020

Aujourd’hui, nous célébrons la grande fête de l’amour! Disons-le, c’est vraiment le plus beau des sentiments. De nos jours, plusieurs diront que l’amour n’est pas toujours suffisant pour faire fonctionner un couple. C’est vrai que la vie est remplie de surprises et d’épreuves et que notre société peut troubler la vraie définition de l’amour.

Si nous revenons à la base, aimer devrait être totalement gratuit et dénué d’attentes. Aimer une personne dans le but de se faire aimer en retour peut être très dangereux. Trop souvent, les gens «aiment» pour recevoir et pour combler un petit vide intérieur. À remettre les clés de son propre bonheur dans les mains de quelqu’un d’autre, ce petit vide ne se comblera jamais totalement et l’amour deviendra désuet jusqu’à la prochaine relation. Sombre certes, mais bien réel.

En tant qu’éternelle amoureuse et optimiste, je me suis demandé s’il y avait une manière de changer la donne et de revoir notre façon d’aimer. Je suis tombé sur le livre des 5 langages de l’amour de l’auteur Gary Chapman et cet ouvrage à changer ma vie. Ce livre démontre que personne n’aime ni n’interprète l’amour de la même manière et que pour vivre une relation amoureuse positive, il faut apprendre à parler le langage de la personne que nous aimons.

Selon l’auteur, il y a 5 types de témoignages amoureux :

Il a d’abord les mots. Pour certaines personnes, l’amour passe par les paroles valorisantes, les encouragements, les compliments. Dire haut et fort ce que le cœur ressent.

Il y a ensuite les moments de qualité. Le temps est un précieux cadeau à offrir à l’être aimé. Si vous aimez avoir toute l’attention de votre partenaire le plus souvent possible, vous parlez fort probablement ce langage.

Si certains aiment le temps ou les mots d’amour, d’autres se sentent aimer à travers les cadeaux, les surprises et les attentions matérielles. Nul besoin d’être dispendieux, seul le geste compte.

Le 4e langage de l’amour fait allusion aux services rendus. Si vous aimez que votre douce moitié s’occupe des tâches ménagères, vous prépare un bon repas ou s’occupe simplement de faciliter votre quotidien, vous parlez le langage du service rendu.

Finalement, il y a le toucher physique. Pour certains, l’amour passe par les caresses, les baisers, une main sur l’épaule. Les gens qui parlent ce langage vont également éprouver un grand sentiment de proximité et d’appréciation lors de relations sexuelles.

Cette théorie m’a fait réaliser qu’en prenant le temps de mieux comprendre les besoins émotionnels de la personne qui partage notre vie, nous sommes en mesure de lui donner le type d’amour dont elle a véritablement besoin. En retour, nous avons également la responsabilité de faire savoir à l’autre notre propre langage de l’amour afin de lui permettre de combler notre besoin émotionnel. Il faut savoir aimer comme l’autre en a besoin, et non comme nous aimerions l’être.

Si pour mon partenaire, l’amour se transmet par des services rendus et que pour moi, c’est plutôt par des paroles valorisantes, la personne que j’aime ne se sentira jamais totalement comblée par une tonne de compliments, et vice versa!

Ce soir, pour la Saint-Valentin, je vous propose d’aimer sincèrement et authentiquement. Aimez-vous gratuitement, réellement, et offrez-vous le cadeau de la discutions et de l’échange. Revenons à la base de ce sentiment incroyable et de cet immense privilège que celui d’être aimé.

Vous pourriez aussi aimer