Bonheur et bien-être

Parlons de connexion

6 décembre 2019

Pour moi, l’amour de soi et l’amour des autres sont essentiels à notre existence. La création de liens humains profonds est notre grand but sur la terre. Nous sommes créés pour bâtir des relations. Malheureusement, certaines d’entre elles peuvent devenir toxiques ou malsaines. Pourquoi? Parce qu’il n’y a pas de réelle connexion.

Se connecter, c’est de créer des relations non pas de co-dépendance, mais d’échange où chacune des parties offre son meilleur dans le respect des limites, des valeurs et des besoins de tous. Je rêve de compter uniquement des relations avec des gens qui me font grandir et qui m’amènent plus loin. Heureusement, j’ai de plus en plus de véritables connexions dans ma vie. Sachant que tout est éphémère, le bon comme le mauvais, je tends à profiter de ces relations divines sans pression. Vivre pour maintenant, construire pour maintenant et me remplir de gratitude.

Cela dit, la plus belle des interactions est celle que nous avons avec nous-mêmes. Avez-vous déjà réalisé que vous êtes quelqu’un pour vous-même? Cela semble un peu étrange à dire, mais il est fondamental de se considérer comme quelqu’un à part entière si nous voulons vivre en harmonie avec soi et avec la vie qui nous entoure. Le jour où j’ai compris que je devais me connecter sur moi avant toute chose, j’ai eu une tout autre vision de mon environnement. Se connecter sur soi ne signifie pas de devenir égocentrique et d’oublier de considérer les gens autour de nous! C’est plutôt de prioriser son cœur, de s’écouter et de comprendre que peu importe ce qui arrive, «je serai toujours la seule personne qui sera véritablement là pour moi».

Se connecter à soi, c’est une façon de comprendre que tout part aussi de soi, le bon comme le mauvais. À vouloir toujours faire plaisir aux autres, on en vient à s’oublier. Si votre intention est de toujours plaire à autrui, sans vous demander si votre acte vous procure un bien-être quelconque  à vous aussi, il est possible qu’à un certain moment, vous vous sentiez utilisé. Il est possible que vous arriviez à penser que les gens s’attendent toujours à plus de vous. Mais ce problème ne vient pas des autres! Il vient de vous…

Quand nous nous connectons sur nous, nous arrivons à trouver une façon de faire plaisir aux autres, mais par des actions qui nous font du bien. L’idée est de créer une forme d’équilibre et de se donner pour les bonnes raisons. En fin de compte, c’est de terminer la journée avec du bonheur dans son cœur.

Se connecter à soi, c’est apprendre à apprécier la solitude. En anglais, il y a une belle différence entre les termes «alone» et
«lonely». Il est tout à fait possible d’être seule sans se sentir seule. Devenir son amie, quelle grande dose d’amour à s’offrir! Si entretenir des relations avec les autres est primordial pour conserver une bonne santé mentale, se remplir de soi-même et marcher seule sans le sentiment de solitude est franchement notre plus grand défi à toutes.

Je vous le souhaite mes amies, connectez-vous!

Vous pourriez aussi aimer